L’objectif : le Vignettage

Ecoutez deux photographes discuter ; et vous réaliserez que certains mots reviennent régulièrement dans leurs discours.

Vignettage (ou vignetage) en fait partie.  Utilisé parfois pour décrier un objectif ou encore pour accentuer le sujet d’une photo,  le vignettage est une réalité optique qui n’est ni un défaut ni une qualité de fabrication. Le photographe devant composer bien souvent avec, pourra y trouver un moyen simple (autant à la prise de vue, qu’en post-production), d’améliorer ses photos…

 
Mais alors qu’est-ce que le vignettage ?

Le vignettage est l’assombrissement de la périphérie d’une photo. Il se caractérise par des coins sombres, progressifs en partant du centre de la photo.

vignettage1
Source: wikipedia.com

A quoi peut-il être dû ?

Plusieurs causes peuvent être à l’origine du vignettage.

  • Les causes optiques :

Résultant d’un phénomène optique (combinant lentille + diaphragme), le vignettage est du à l’angle que fait le faisceau lumineux atteignant l’objectif avec l’axe de ce dernier. Plus cet angle sera grand et plus le vignettage sur les bords et les angles sera visible.

Ainsi plus le diaphragme sera fermé et plus les rayons atteignant la lentille auront tendance à être parallèles, et donc à réduire l’effet de vignettage. C’est exactement ce qui se passe dans le cas d’un téléobjectif pour lequel le vignettage sera naturellement moins important que pour un grand angle, à fortiori pour un fish-eye.

  • Les causes mécaniques :

L’utilisation d’un objectif conçu pour un capteur plus petit que celui du boitier avec lequel on l’utilise. Classiquement l’utilisation d’une optique de gamme APS-C montée sur un boitier plein format FF :

vignettage2

Dans ce cas, il sera vivement conseillé de sélectionner le format de l’optique (DX chez Nikon ou EF-S chez Canon) dans le menu « Prise de vue », chapitre « Zone d’image ».

L’utilisation d’un pare-soleil mal adapté (à la longueur focale de l’objectif) ou mal positionné, ou encore de la superposition de 2 filtres (UV + CPL) :

vignettage3

Bon à savoir :

  • Le vignettage s’observe surtout à pleine ouverture. Sur l’image ci-dessous, à partir d’en haut à gauche et dans le sens des aiguilles d’une montre : f2,8 / f4 / f5,6 / f8

vignettage4

  • Il est surtout visible sur les fonds clairs.
  • La transition entre la partie centrale et les bords est très progressive.
  • Son effet peut être recherché, voire accentué pour mettre en valeur le centre de  l’image (en portrait par exemple).
  • Il ne concerne quasiment pas les téléobjectifs.
  • Pour les grands angles, il suffira le plus souvent d’éviter les deux plus grandes  ouvertures pour le faire disparaître.
  • Il s’exprime en IL (Indice de Lumination).

vignettage5

  • Un vignettage inférieur à 0,3IL est invisible. Passé 0,6IL, il devient perceptible.
  • Il est corrigeable à la hausse ou la baisse avec de nombreux logiciels, dont    LightRoom (Onglet « Développement », rubrique « Corrections de l’objectif »)

Laisser un commentaire