Séjour en Petite Camargue.

La Camargue verte des traditions, celle que l’on dit « petite Camargue » a été notre terre d’accueil pendant ce stage photo. Organisée par Cécile Domens (ex créatrice de l’agence de voyage photo « Aguila »), la partie photographique ne s’est pas limitée aux sessions de prise de vue, mais a souvent été l’occasion d’ échanges à la fois techniques et de composition.

https://cecile-domens-photo.com/?gclid=CjwKCAjwr7X4BRA4EiwAUXjbt_uWSko4G4CpnxijFgfrK9itYq270lQ5jGuj_EphQxumi2ev_hCWVhoC43UQAvD_BwE

Chaque sortie était l’objet de séances de « débriefing » et de critique photo, au cours desquelles chacun a pu présenter son travail et beaucoup apprendre de celui des autres.

Le gîte et le couvert furent assurés par notre hôte Patrick Cherri qui nous avait mis les petits plats dans les grands. Entre la daube de taureau (mijotée 6 heures…dans le lait!), la ratatouille camarguaise et les confitures maison (je vous recommande la figue vanille), rien ne fut laissé au hasard, pas même les paniers pique-nique qui concluaient nos prises de vue sur la plage, au soleil couchant.

https://latablearallonge.com/

L’organisation sans faille et sans temps mort, à l’exception de l’incontournable sieste méridionale, nous a permis dès le premier jour de profiter jusqu’au coucher du soleil de la réserve ornithologique de Pont de Gaud.

https://www.parcornithologique.com/

Les longues focales étaient à l’honneur pour figer les nombreux échassiers (flamands, hérons, aigrettes…), canards et ragondins présents dans le marais.

Le lendemain, grosse journée avec un programme photo chargé et varié. Batteries chargées, debouts à 4h30… Petit café, puis départ vers la manade de Lucien Kreninger, éleveur de chevaux de race Camargue.

Après une séance d’approche et de prise de vue de la manade au repos au milieu des salicornes rougies, les manadiers et leurs chevaux, sous la houlette de Cecile, ont fait preuve d’une coopération et d’une patience unique.

Grâce à eux, les photographes ont pu se faire plaisir lors des passages répétés des chevaux, appliquant au mieux les conseils judicieux de Cécile.

Habituée à son sujet, au terrain et aux lumières de Camargue, elle a su argumenter pour nous inciter à l’utilisation presque systématique du mode Priorité à la vitesse, de l’auto-focus continu (AF-C chez Nikon, AI-Servo chez Canon), et de la mesure de la lumière en mode spot (un sujet qui mériterait bien un article).

Tout cela impliquant bien entendu le déclenchement en mode rafale…

Nos cartes mémoire se sont vite remplies et les dépannages en urgence ont renforcés la cohésion du groupe.

D’autres sujets furent proposés, champ de lavande, macro et, cerise inattendue sur le gâteau, la visite d’un château abandonné qui fut l’occasion d’une session entre Street Art et Urbex.

https://yohanchardeyphotos.com/la-fille-du-cimetiere-histoire/

Puis ce fut l’heure du débriefing et de la critique photo sous la tonnelle de Patrick, avant de repartir en fin de journée pour une séance de prise de vue au coucher du soleil, des chevaux sur la plage.

Gérer la lumière genoux dans les vagues, soleil de face ou dans le dos et veiller à conserver son point de focus sur le cheval de tête, n’ont pas toujours été chose facile.

Mais il paraît que c’est face aux difficultés que l’on apprend le plus! Ce furent en tout cas d’intenses moments de plaisirs photos partagés.

Plus tranquille, mais tout aussi matinale, la dernière séance de « shooting » mit à l’honneur les poulains camarguais, dont la particularité est de naître et de rester avec un pelage gris ou marron les premières années de leur vie.

Pour ce sujet plus statique, l’accent fut donné sur le cadrage et la composition, en exploitant au maximum les reflets dans l’eau des juments et de leur poulain, éclairés par la lumière rose-orange du soleil levant.

En plus de Cécile, Patrick et Lucien qui nous ont accueillis, n’oublions pas de remercier Michel MARCHAND à l’origine de ce beau projet, pour lequel certains sont déjà prêts à partir ou repartir. Les inscriptions sont ouvertes dès maintenant pour l’an prochain…

4 thoughts on “Séjour en Petite Camargue.

  1. ça fait rêver , ces animaux superbes, avec l’éclairage et les reflets … et que dire de la jument et de son poulain .
    Vous avez due vous « régaler » comme disent les ados..

    Daniel

  2. Superbes photos qui donnent envie de progresser enfin de pouvoir produire un tel reportage !

    Ma favorite : la cavalcade des chevaux sur la mer au coucher du soleil, elle me fait penser aux chevaux du bassin d’Apollon au château de Versailles

  3. J’adore la lumière dorée de la première photo, le sable rose qui s’envole sous les pieds du cheval de la seconde, la jument qui « rigole avec son poulain en noir et blanc, et puis toutes les autres. Sacré reportage ! des photos à mettre en livre papier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact Form Powered By : XYZScripts.com