Photo Macro dans le parc floral de Bagatelle

Le soleil était au rendez-vous, ce dimanche 18 avril 2021, pour une sortie photo macro. Lieu choisi : le Parc de Bagatelle à l’orée du Bois de Boulogne à Paris.

Les participants étaient nombreux et, compte tenu des mesures sanitaires liées à la Covid, le groupe dût se scinder en deux. Chacun avait préparé son matériel : objectif macro, bonnette, long zoom, suivant l’équipement personnel. Ceux qui avaient amené leur trépied en furent pour leurs frais. Le gardien leur fit savoir qu’ils étaient interdits. Les photographes professionnels doivent demander l’autorisation de photographier à la mairie de Paris. Nous eûmes beau expliquer que nous n’étions pas des professionnels, mais un club photo, rien n’y fit et il fallut ranger les trépieds dans les voitures.

Les fleurs étaient au rendez-vous. Un peu tard pour les jonquilles et les narcisses dont il ne restait que les tiges dépourvues de fleurs, trop tôt pour les roses, mais encore temps pour les tulipes, asters, coucous, jacinthes et autres fleurs printanières qui ponctuaient de couleurs vives les vastes pelouses du parc. Les arbres aussi étaient de la fête avec les cerisiers du Japon et les magnolias en pleine floraison. Cerise sur le gâteau, les nombreux paons du parc étaient en pleine forme et leurs cris gutturaux se répondaient d’un bosquet ou d’une pelouse à l’autre.

La sortie commença par un petit temps de recommandations techniques pour ceux qui maniaient un objectif macro pour la première fois : faire attention à la profondeur de champ beaucoup plus courte que sur un objectif normal ; privilégier le collimateur ponctuel pour bien contrôler le point de netteté ; dans certains cas passer en mise au point manuelle et faire le point en rapprochant ou éloignant l’objectif ; pour les objectifs dont l’autofocus le permet, rattraper manuellement la mise au point si celle-ci ne s’est pas faite au bon endroit.

Après quelques essais sur les fleurs et buissons du Parterre du Château situés à bonne hauteur, ce qui était plus aisé pour les conseils et les vérifications, le groupe se répandit à travers pelouses et buissons fleuris, qui, accroupi, qui, allongé dans l’herbe, pour prendre les fleurs à bonne hauteur et soigner le bokeh d’arrière-plan. 

De temps en temps, il fallait se dépêcher de changer d’objectif pour ne pas rater un paon qui faisait la roue ou prenait son envol pour se percher dans un arbre. Plus n’était besoin de se précipiter pour fixer le pavillon japonais sur fond de prunus en fleurs, ou les crosses des fougères renaissantes dans la grotte des quatre vents.

Lorsqu’à l’heure fixée pour le retour les deux groupes se rejoignirent, il n’y eut pas à discuter longtemps pour se donner une demi-heure supplémentaire tant le temps était passé vite et chacun voulait compléter son tableau de chasse. Un groupe partit à la recherche de la tulipe rouge aperçue dans un champ de tulipes blanches, l’autre dans les jardins de la Maison du Chef jardinier où il savait trouver de nombreuses variétés de fleurs non encore rencontrées

Et puis ce fut le temps du retour. Il fallait bien quitter ce paradis pour photographe. On se promit de revenir lorsque les roses seraient en fleur.

Related Post

2 thoughts on “Photo Macro dans le parc floral de Bagatelle

  1. Merci beaucoup Michel pour ce très bon article dont la qualité de mise en page et de rédaction ne suscite que de l’admiration.
    Le mélange de photos des membres et de macro, illustre bien la convivialité de notre club. Un grand merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contact Form Powered By : XYZScripts.com